Brian Cash

Write about what you know and what interests you!
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Changement de cap

Changement de cap - Brian Cash

J’en ai eu assez. Je ne veux plus continuer le travail que je fais en ce moment. L’inspection camera est…  dégoutant. C’est sûrement l’aspect le moins attirant de mon emploi, mais malgré cela, il y a plein d’autres raisons de quitter cette compagnie.

Commençons par le début. J’ai rencontré ma dernière copine (maintenant, mon ex, et heureusement, nous n’avons pas d’enfants ensemble) à la fin de mon adolescence. Nous nous aimions comme des fous et je dois dire que je ne réfléchissais plus du tout à ce que je faisais dans ma vie. Tout ce qui comptait pour moi, c’était elle. Je ne réalisais pas à quel point je m’étais complètement oublié pour lui faire plaisir le plus souvent possible. Tout ce que je voulais, c’était de passer mes journées avec elle et dormir avec elle. Rien d’autre ne m’importait.

Alors, je n’ai pas fait de cours post-secondaires. Je n’ai aucune formation. Je suis sans spécialisation, donc je prends les emplois qui ne demandent pas de connaissances particulières. Je fais surtout des travaux manuels, car je ne sais pas comment bien faire un travail dans le genre de celui que font les assistants administratifs, ou les autres employés de bureau. Ça signifie que je fais plein de boulots qui m’ennuient. Par contre, pendant bien longtemps, je ne m’en faisais pas, car j’étais avec ELLE.

Il faut que je dise que je ne pense pas qu’elle m’aurait laissé si j’avais changé mon comportement. C’est sûr que je ne pourrai jamais le savoir, mais je crois dans mon for intérieur qu’elle aurait compris. Mais, c’est moi qui ai continué, et comme un somnambule, je vivais sans vivre, car je voulais juste respirer le même air qu’elle.

Le soir de la rupture, je ne m’attendais pas du tout à ça. C’était un vrai choc pour moi. Elle m’a expliqué combien elle ne se sentait plus bien avec moi ; elle avait l’impression que l’amour est disparu, et que je suis rien de plus qu’une coquille vide. Ça m’a grandement blessé, et je l’ai supplié de rester, mais sa décision était prise et elle a fermement répondu qu’elle doit quitter.

C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte qu’elle avait raison : je ne sais pas qui je suis, je n’ai pas d’ambitions, pas d’aspirations, pas de rêves, pas de talents… Alors, moi aussi, j’ai pris une décision importante, celle de me bâtir une identité, de découvrir mes goûts, de développer des rêves.

 

The author:

author

Je suis étudiant universitaire et grande surprise, j'adore le Web. Je me fais un plaisir constant de couvrir un ensemble de sujets avec lesquels j'aime mettre ma touche personnelle. On me dit obstiné, motivé et bavard : je suis donc tout désigné pour être un bon blogueur et un bon membre de la communauté Twitter. Viens me lire, je ne suis pas vraiment sorteux!